Claude Et Francoise

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 7 juin 2016

jour 25 mardi 7 Juin

Pendant que nos destriers se reposaient, nous avons pris le ferry pour se rendre à Lisbonne. Nous avons consacré la matinée à la visite de l'Alfama, quartier emblématique de Lisbonne, puis du Castelo Sao Jorge.
20160607_113905_20160607_204715.jpg
20160607_121951_20160607_225516.jpg
20160607_103419_20160607_204903.jpg

On a bien sûr pris le tram pour monter en haut de l'Alfama, tradition oblige.
20160607_104034_20160607_204837.jpg

L'après -midi, nous avons flâné dans les quartiers du Baixa, du Chiado et surtout le Bairro Alto, beaucoup plus caractéristique du vieux Lisbonne.
20160607_140056_20160607_204635.jpg
20160607_163529_20160607_204401.jpg
20160607_145219_20160607_204609.jpg

il y a énormément de touristes à cette époque mais sans que cela ne pose de problèmes. Lisbonne reste une ville agréable où il fait bon venir passer quelques jours. En fin d'après midi, nous avons repris le ferry pour rejoindre Montijo où nous commençons à avoir nos habitudes.

lundi 6 juin 2016

jour 24 lundi 6 Juin

C'est fini ! Notre périple velocypedique s'est arrêté ce soir à Montijo, sur les rives du Tage. Il ne nous reste plus qu'à monter sur les hauts de Lisbonne pour retrouver notre véhicule chez Corinne et Denis. Après un dernier parcours plutôt monotone, une dernière pause, nous sommes arrivés en début d'après - midi à notre pension, tout de rose - orangée habillée.
RIMG0663_20160606_203726.jpg
RIMG0672_20160606_203549.jpg

Entre temps, nous avions partagé à distance notre pique -nique avec les enfants de l'école, tous porteurs de leur blouse et leur bob, comme le veut la tradition.
RIMG0671_20160606_203606.jpg
RIMG0668_20160606_203635.jpg

Montijo est située juste en face de Lisbonne. A partir d'un petit centre historique, la ville est progressivement devenue une cité dortoir pour les Lisboetes qui n'ont pas les moyens de suivre l'inflation des coûts de la capitale.
RIMG0675_20160606_203509.jpg

dimanche 5 juin 2016

jour 23 dimanche 5 Juin

Lorsque nous avons quitté Evora ce matin vers 9 heures, il n' y avait pas grand monde dans les rues mais sur la place centrale tout était déjà nettoyé. Nous entamons notre retour vers Lisbonne avec l'obligation d'emprunter des routes nationales. Heureusement, c'est dimanche et les camions ne roulent pas.
RIMG0643_20160605_215006.jpg
Nous nous sommes arrêtés ce midi à Montemor-O-Novo (et son château bien évidemment ) dans un premier temps temps pour se promener parmi les stands d'un vide - grenier (et oui, ici aussi !).
RIMG0645_20160605_214920.jpg Puis après avoir longé une petite place agréable,
RIMG0648_20160605_214853.jpg

on a décidé de se poser pour un petit pique - nique.
RIMG0655_20160605_214811.jpg

Notre trajet à pris fin à Vendas Novas. C'est une petite ville de garnison sans attrait.
RIMG0660_20160605_214744.jpg

samedi 4 juin 2016

jour 22 samedi 4 Juin

Aujourd'hui relâche. Nous sommes installés dans une petite pension dans le coeur de la vieille ville.
RIMG0561_20160604_193341.jpg

On va vous faire grâce des visites des bâtiments religieux et musées qui pullulent dans Evora. Juste deux toits pour le plaisir !
RIMG0607_20160604_193947.jpg
RIMG0610_20160604_193925.jpg

En parallèle, deux évènements amenaient une animation supplémentaire. En premier lieu, c'est la fin de l'année universitaire et donc la cérémonie de remise des diplômes. Toute la famille est présente et les traditions sont fortes. L'université est pleine à craquer et les étudiants, après l'obtention de leur diplôme, ont droit à un petit plongeon dans une piscine montée pour l'occasion. C'est bon enfant et très sympathique. Vu l'ambiance ce soir, la nuit risque d'être difficile pour certains.
RIMG0606_20160604_194006.jpg
RIMG0641_20160604_215344.jpg

En simultané, c'est la fête du vin ! Sur la place centrale, deux longues rangées de stands sur lesquels vous pouvez consommer comme vous l'entendez. Le principe est simple : à partir de 17 Heure , vous payez 5 Euros, on vous remet un verre et un petit bracelet, et c'est parti. En principe, no limite ! A première vue, les gens ont l'air raisonnable.... Mais nous sommes encore loin de 22 Heures, fin des festivités.
RIMG0621_20160604_215619.jpg
RIMG0624_20160604_215551.jpg

Pour ne pas succomber à la tentation, nous nous sommes trouvés une petite "canthina" cachée dans une ruelle, essentiellement fréquentée par des locaux. Tout ce qu'on aime.
RIMG0630_20160604_215455.jpg

vendredi 3 juin 2016

jour 21 vendredi 3 Juin

Nous sommes partis ce matin après avoir perdu au moins 10 degrés par rapport à hier soir. Il a fallu remettre le coupe vent jusqu'à Evoramonte la bien nommée...
RIMG0530_20160603_220007.jpg
RIMG0531_20160603_215952.jpg

Nous avons poursuivi notre chemin pendant 45 kilomètres jusqu'à Evora, par une route sans grand intérêt et un peu trop fréquentée par les camions pour notre goût.
RIMG0533_20160603_215936.jpg

Evora est la ville la plus connue du Portugal avec Lisbonne et Porto, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Classiquement posée sur une colline, la partie haute est occupée par les monuments historiques (temple romain, cathédrale, etc...) et tout de suite en dessous les habitations dans un entrelas de petites ruelles.
RIMG0536_20160603_215859.jpg
RIMG0541_20160603_215821.jpg

Il y a bien sûr beaucoup de touristes mais cela reste raisonnable et n'enlève rien aux particularités de la ville. Ayant pris l'option d'y rester 2 nuits, nous la découvrirons un peu mieux demain.
RIMG0545_20160603_215751.jpg

jeudi 2 juin 2016

jour 20 jeudi 2 Juin

Partis vers 9 heures, toujours sous un chaud soleil, nous avons pédalé tranquillement pendant une trentaine de kilomètres parmi les vignobles. Arrivés à Redondo, première alerte avec un "raidar "à 15-16 % m'obligeant à utiliser le 25/30. Et tout de suite derrière, la Serra de Ossa est apparue. Pas prévue au programme celle la !
RIMG0496_20160602_190206.jpg

Pas très haute (650 mètres ), mais à monter en 4 à 5 kilomètres, donc une moyenne de 10 % minimum. Pendant que Madame s'envole, Monsieur, suant à grosses gouttes, prend son mal en patience et monte à une vitesse oscillant entre 6 et 12 kilomètres/heure. Mais, on finit par y parvenir. En haut du col, après un échange avec des cyclistes brésiliens et portugais qui allaient en sens inverse (jeunes et sans bagages: petits joueurs...), nos destriers se sont reposés et nous également.
RIMG0501_20160602_190234.jpg
RIMG0503_20160602_190251.jpg

Ce soir, après 55 kilomètre , nous faisons étape à Estremoz.
RIMG0527_20160602_190408.jpg

C'est une ville doublement fortifiée : une première enceinte autour de la ville basse (façon de dire car il faut quand même y grimper ), puis une deuxième autour de la vielle place forte qui domine toute la vallée. Beaucoup de bâtiments et même une partie des pavés des rues sont en marbre blanc , une importante carrière d'extraction se trouvant à la sortie de la ville.
RIMG0504_20160602_190306.jpg
RIMG0512_20160602_190324.jpg

mercredi 1 juin 2016

jour 19 mercredi 1er Juin

Après une première montée de 8 kilomètres pour se mettre en jambes, nous avons cheminés tranquillement de Moura à Mourao... (Non, Non ! Pas d'erreur, les deux existent !). Entre oliviers et champs de céréales, nous avons suivi l'immense lac artificiel du barrage construit sur le Rio Guadiana. Il paraît que c'est un des plus importants d'Europe.
RIMG0450_20160601_214925.jpg

La route était belle, bien fleurie et très peu fréquentée.
RIMG0439_20160601_223154.jpg
RIMG0443_20160601_223135.jpg

Nous sommes arrivés à Mourao un peu avant midi, le temps d'une petite grimpette à vélo, puis à pied (on n'en avait pas assez! ) pour visiter le château.
RIMG0454_20160601_214945.jpg
RIMG0457_20160601_215026.jpg
RIMG0470_20160601_215203.jpg

On a aussi pu observer quelques célébrités locales.
RIMG0488_20160601_222923.jpg
RIMG0483_20160601_215306.jpg

L'après midi, nous avons rejoint Reguengos De Monsaraz pour clore L'étape. Rien de bien intéressant sur le plan touristique mais par contre, si vous voulez acheter du vin, aucun problème... La principale difficulté, c'est de choisir. ..
RIMG0489_20160601_215331.jpg

Ce soir, 58 kilomètres au compteur, effectués sous une canicule de l'ordre de 30 à 35 °. Un vrai plaisir !!!
RIMG0490_20160601_222951.jpg

mardi 31 mai 2016

jour 18 mardi 31 Mai

Obligés d'emprunter la route nationale reliant Beja à l'Espagne, notre parcours de ce matin était peu sympathique : beaucoup de camions, pas de bas - côtés, ... Donc, on a très vite avalé les 30 kilomètres nécessaires pour rejoindre Serpa où nous sommes arrivés vers 11 Heures. C'est une vieille cité fortifiée, posée sur une colline comme la plupart des villes de la région. De façon plutôt inhabituelle, les maisons s'appuient sur les anciens remparts.
RIMG0393_20160531_201735.jpg
RIMG0382_20160531_201519.jpg

Après avoir consacrés quelques 2 heures à sa visite, nous sommes répartis vers Moura, ravis de quitter enfin la nationale.
RIMG0401_20160531_201844.jpg

Doublement ravis car la chaleur est enfin là et pour la première fois depuis plusieurs jours, nous avons pu pédaler cet après - midi sans coupe - vent. Même le fort vent de face et les côtes ne nous ont pas contrariés. Qui plus est, la route était sympathique, circulant entre oliviers et vignobles.
RIMG0370_20160531_201321.jpg

Les oliveraies sont immenses, très structurées avec un renouvellement des plantations très organisé. Je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement avec celles beaucoup plus disséminées de Lesbos (cette île grecque colonisée par le couple infernal Mangon -Maillet ). Il me semble évident qu'on est dans un différentiel de productivité important. L'origine du produit suffira-t-elle pour justifier d'un écart de prix entre les deux productions ?

Après 61 kilomètres,, nous nous sommes arrêtés à Moura, une petite ville comme on les aime : petites ruelles animées, très fleurie par les habitants, les gens discutant sur le pas de leur porte en profitant de la douceur du soir.
RIMG0430_20160531_202411.jpg
%RIMG0412_20160531_202045.jpg
RIMG0432_20160531_202301.jpg

lundi 30 mai 2016

jour 17 lundi 30 Mai

RIMG0321_20160530_192858.jpg
Aujourd'hui, rapide parcours de liaison de 36 kilomètres, toujours parmi les grandes plaines, pour rejoindre Beja. C'est la capitale économique du Bas-Alentejo. C'est une ville importante donc avec des immeubles. Néanmoins, son vieux centre, dominant toute la ville et la région, est resté très traditionnel avec ses ruelles étroites, ses églises et son château.
RIMG0351_20160530_192636.jpg

C'est un vrai plaisir de flâner dans les rues et de prendre le temps de consommer une boisson sur une des nombreuses petites places de la ville.
RIMG0335_20160530_192802.jpg
RIMG0336_20160530_192742.jpg
Ce soir, nous dormons à la pension " Résidence Rosa do Campo ". Nous le signalons car l'accueil réservé aux clients par la propriétaire et son fils est remarquable de gentillesse et de simplicité.
RIMG0364_20160530_192607.jpg
RIMG0365_20160530_192545.jpg

dimanche 29 mai 2016

jour 16 dimanche 29 Mai

45 kilomètres de montagnes (petites ) russes sans un seul virage, à l'exception d'un petit détour pour visiter la jolie ville de Castro Verde, juchée sur un promontoire.
RIMG0291_20160529_163649.jpg
RIMG0302_20160529_163811.jpg

Autant dire que la route était un peu monotone . On est dans la région des Lati Fundia, grandes exploitations agricoles orientées vers la production extensive de céréales et de pâturages. C'est aussi le royaume des cigognes, à priori installées ici à demeure .
RIMG0289_20160529_163624.jpg

Nous faisons étape ce soir à Aljustrel , petite ville très tranquille, accrochée aux flancs de la colline.
RIMG0304_20160529_163832.jpg
RIMG0309_20160529_193652.jpg
RIMG0316_20160529_193752.jpg

Arrivés de bonne heure, on en profite pour se relaxer devant notre bière quotidienne.
RIMG0319_20160529_193814.jpg

jour 15 samedi 28 Mai

Ce matin nous sommes partis sous une pluie légère avec un vent soutenu qui nous a accompagné toute la journée. La première partie du trajet s'est faite sur les crêtes entre 500 et 600 mètres d'altitude. Compte tenu de l'humidité et du vent, pas chaud !
RIMG0249_20160528_183606.jpg

Comme il y avait encore quelques côtes et compte tenu de notre faible vitesse ascensionnelle, une chienne et ses 2 fiancés nous ont accompagné pendant quelques temps. On a discuté et je lui ai demandé si elle avait une préférence. De ce que j'en ai compris, à priori, les 2 lui convenait.
RIMG0252_20160528_183628.jpg

Après une vingtaine de kilomètres, on a commencé à redescendre et le paysage a radicalement changé. On est désormais dans un espace plus vallonné avec des pâturages ou des cultures.
RIMG0255_20160528_183705.jpg

Même si nous sommes toujours administrativement dans l'Algarve, le relief est déjà celui de l'Alentejo. Nous nous sommes arrêtés à Almodovar, petite ville en dehors des circuits touristiques. C'est plus que tranquille avec une place centrale où se retrouve les anciens et quelques rues un peu animées.
RIMG0278_20160528_184011.jpg
RIMG0259_20160528_183757.jpg

A noter que le Seigneur, soucieux du bien être de ses brebis, a décidé d'offrir une paire de chaussures à tous ceux qui viendront le saluer. ..
RIMG0269_20160528_183917.jpg

Ce soir, nous sommes allés manger un plat de caracois et regarder la finale de la Ligue des Champions, au milieu des habitués. Des caracois ? Ce sont tout simplement de petits escargots blancs, jaunes ou tigrés similaires à ceux qu'on trouve chez nous dans les herbes sèches. C'est ici un sport populaire. Les gens les ramassent notamment sur les bords des routes et tous les restaurants vous en proposent.

vendredi 27 mai 2016

jour 14 vendredi 27 Mai

On y est ! Après un petit déjeuner sympa sur la terrasse, nous avons attaqué la route vers l'intérieur.
RIMG0235_20160527_174546.jpg

Pas de surprise : 42 kilomètres dont environ une trentaine en montées. ... Fort heureusement, à quelques exceptions près autour de10% ( en général, des lignes droites pour bien nous montrer ce qui nous attend), les montées, variant de 2 à 4 kilomètres, avaient plutôt un pourcentage de l'ordre de 7 à 8 %. Avec de la patience, on finit par passer. Par contre, pas vu un vélo mais beaucoup de motos. On n'a pas compris pourquoi. ...
RIMG0244_20160527_164445.jpg

Les gens nous prennent pour des fous et font des photos. En réalité, on est seulement un peu fou mais par contre totalement inconscients. Pour l'anecdote, une brave dame à qui on demandait notre route, nous a lancé un regard contenant toute la pitié du monde. C'était gentil de sa part, mais pas très rassurant. ..

Sinon, la route est magnifique, bordée de forêts de chênes lièges, eucalyptus et autres arbustes locaux. Quand on monte à 8 Kms/H, on a le temps de les admirer... Il faut positiver.
RIMG0243_20160527_164515.jpg
RIMG0245_20160527_174630.jpg

Ce soir, à la différence des jours précédents , nous sommes au Portugal. Dans l'auberge, que des locaux.... Nous sommes à Cortelha, sur la N2, entre Sao Bras de Alportel et Almodovar.

jeudi 26 mai 2016

jour 13 jeudi 26 Mai

RIMG0207_20160526_221724.jpg
55 kilomètres pour rejoindre Tavira. Pas de problème particulier sur la route, bordée de champs d'orangers.
RIMG0208_20160526_221142.jpg

Ce midi, nous nous sommes arrêtés à Olhao, quelques kilomètres après Faro. C'est une petite station balnéaire derrière la lagune, plutôt dédiée aux gens pratiquant le bateau.
RIMG0204_20160526_221839.jpg

Tariva est une belle surprise. La ville est agréable, dominée par un chateau et partagée en deux par une rivière. Son architecture est originale, avec notamment des toits à 4 pans et une multitude de monuments religieux ( églises, chapelles, couvents...).
RIMG0237_20160527_164626.jpg
RIMG0220_20160526_221555.jpg
RIMG0216_20160526_221620.jpg

Pour dormir ce soir, il nous a fallu monter les vélos sur la terrasse. Facile...
RIMG0233_20160526_221458.jpg

C'est notre dernière escale au bord de la mer. Demain, nous attaquons l'intérieur du pays non sans une certaine appréhension par rapport aux côtes qui nous attendent.

mercredi 25 mai 2016

jour 12 mercredi 25 Mai

On prend vite des habitudes : matin marché, après midi plage, soir petite promenade sur la jetée et resto.
RIMG0185_20160525_214408.jpg
Exif_JPEG_PICTURE
RIMG0188_20160525_214230.jpg
RIMG0196_20160525_215519.jpg

On quitte notre logeuse demain matin pour reprendre notre périple après ce petit intermède.
RIMG0187_20160525_214301.jpg

mardi 24 mai 2016

jour 11 mardi 24 Mai

Ce matin, marché local.
Exif_JPEG_PICTURE

Ce midi, petite collation sur la terrasse. Cet après - midi, plage.
RIMG0162_20160523_215237.jpg

Ce soir, resto. Ouf ! On est épuisés...

lundi 23 mai 2016

jour 10 lundi 23 Mai

Nous sommes partis ce matin en direction de Faro. Après avoir dépassé Albufeira, immense ensemble totalement dédié au tourisme, nous nous sommes dirigés vers Quarteira. Notre projet initial était de se poser 2 nuits si le site nous convenait. L'arrivée côté ouest de la ville nous a fortement déplu : barres d'immeubles, hôtels gigantesques, sucessions de golfs, Marina, etc... Le St Tropez de l'Algarve ! Rien contre, mais pas adapté à notre périple. Malgré les 53 kilometres déjà effectués, nous décidons en conséquence de partir vers Faro. Alors que nous nous dirigions vers la sortie de la ville, l'environnement a changé totalement.
RIMG0156_20160523_215335.jpg
Nous sommes arrivés dans sa partie originelle, faite de petites rues, un port de pêche, de petits commerces traditionnels, des...portugais, bref toutes ces choses qui nous font aimer le Portugal.
RIMG0170_20160523_215053.jpg

On a donc une nouvelle fois changé d'avis et immédiatement trouvé une petite pension, toute rose, tenue par une charmante dame d'un âge...affirmé. Nous y resterons au moins 2 nuits, idéalement placés à 30 mètres de la plage et 100 mètres du port (de pêche ).
RIMG0160_20160523_215302.jpg
RIMG0152_20160523_215351.jpg

Après avoir pris notre premier bain, nous avons déambulé à la découverte de Quarteira et pris plaisir à observer la noria des bateaux entrants et sortants dans un ballet incessant.
RIMG0169_20160523_215120.jpg

dimanche 22 mai 2016

jour 9 dimanche 22

Ce matin, une petite bruine nous a obligé à sortir nos magnifiques capes rouges, souvenirs de la Mer Noire. Le temps de faire une dizaine de kilomètres face à un vent soutenu et la pluie s'est arrêtée. Jusqu'à Lagos, c'était les montagnes russes avec au final un dénivelé sûrement non négligeable. On a considéré qu'on avait mérité une petite collation sur le port de plaisance de Lagos avec l'approbation de la mouette en chef.
RIMG0133_20160522_213255.jpg
RIMG0132_20160522_213312.jpg

Nous sommes arrivés à Portimao vers 15 heures, après 58 kilomètres. C'est une ville de 55 000 habitants dont le centre historique semble toujours habité par les portugais.
RIMG0138_20160522_213224.jpg

A l'extérieur par contre, beaucoup de grands immeubles dédiés au tourisme. Les navigateurs portugais prennent leur temps : le bateau de Vasco de Gama vient juste de rentrer au port...
RIMG0141_20160522_213154.jpg

samedi 21 mai 2016

jour 8 samedi 21 Mai

Nous sommes partis après un remarquable petit déjeuner. Décidément, l'adresse est bonne. Pour vérifier notre état de forme, on a commencé par 8 kilomètres de montée. Heureusement, la pente était modérée. L'étape d'aujourd'hui était courte et nous sommes arrivés à Sagrès vers midi, suffisamment tôt pour faire quelques emplettes et filer au Cap Sao Vicente.
RIMG0113_20160521_184126.jpg
RIMG0127_20160521_184325.jpg

Ce dernier est le cap le plus à l'ouest de l'Europe du Sud, fortement battu par les vents de l'océan. En vélo, la destination se mérite et notre pique - nique, pris à l'abri des remparts, était le bienvenu. C'est de ce Cap que part (ou fini) l'eurovelo allant du Cap Nord au Sud de l'Europe.
RIMG0099_20160521_184048.jpg

Le long de la côte reliant le Cap à Sagrès, on peut profiter de belles petites criques si on accepte de faire l'effort d'y descendre et surtout de remonter.
RIMG0116_20160521_184150.jpg

Compte tenu de la hauteur des falaises (qui nous ont rappelé l'Irlande ), la technique de pêche des autochtones est particulière et un peu dangereuse. En tout état de cause, vertige interdit !
RIMG0119_20160521t_184221.jpg

Après 44 kilomètres, ce soir nuitée chez l'habitante, une petite dame, stratégiquement positionnée à côté de l'office de tourisme, qui nous a immédiatement proposé une chambre. A croire que nous ressemblons à des touristes....
RIMG0130_20160521_184345.jpg

vendredi 20 mai 2016

jour 7 vendredi 20 Mai

Partis tranquillement ce matin, dès le troisième kilomètre un premier souci : la route que nous avions repéré sur notre carte IGN n'est pas où nous l'attendions. Elle est pourtant classée en route principale. C'est la 2 ème fois en 2 jours ! Finalement, nous la retrouvons sensiblement plus loin et surprise, après 3 kilomètres, nous arrivons sur un chemin de terre en très mauvais état. Nous poursuivons néanmoins en zigzaguant entre les trous et finissons par en sortir. Heureusement que c'est une route principale ! Merci monsieur IGN... Après cet intermède, nous avons pu poursuivre avec une chaleur nettement plus élevée que les jours précédents. Nous faisons quelques emplettes à Odeceixe, mignonne petite ville dominée par un moulin et une montée bien pentue...
RIMG0067_20160520_215331.jpg

Notre parcours est assez agréable, dans un environnement très fleuri.
RIMG0065__1__20160520_215607.jpg

Sur la fin, la route monte de plus en plus souvent et au final, sur les 58 kilomètres effectués, le dénivelé aura été significatif. Nous nous sommes arrêtés à Carrapateira, petit village du bord de mer, fréquenté par les randonneurs qui suivent le GR 11 jusqu'au Cap Sao Vicente et par les surfers.
RIMG0088_20160520_215436.jpg
RIMG0083_20160520_215415.jpg

Nous logeons dans une pension (Das Dunas ) agrémentée d'un jardin accueillant.
RIMG0077_20160520_215511.jpg

jeudi 19 mai 2016

jour 6 jeudi 19 Mai

RIMG0049__1__20160519_215859.jpg

Journée agréable. Partis vers 9 H de Sines, nous avons longé la côte toute la journée avec un vent majoritairement favorable et toujours sous un grand ciel bleu mais une température qui reste fraîche. Ce qui est très trompeur car sans s'en rendre compte on prend de sérieux coups de soleil.
Exif_JPEG_PICTURE

Nous avons bien roulé et à midi nous étions arrivés à Vila Nova de Milfontes ou nous nous sommes accordés une petite collation au milieu des fleurs.
RIMG0053__1__20160519_215806.jpg

Nous avons décidé de poursuivre jusqu'à Zambura do Mar, 15 kilomètres plus loin selon le Guide du Routard. En réalité, le double, soit 30 kilomètres... Mesdames et Messieurs du Routard, vous vous laissez aller ! Quoiqu'il en soit, à 15 heures nous étions arrivés avec 68 kilomètres au compteur et une moyenne honorable de 20 kms/H (merci le vent ). Zambura est un petit village sympa avec une belle petite plage en contrebas.
RIMG0057__1__20160519_215637.jpg

C'est aussi la capitale mondiale du football à trois.
RIMG0061__1__20160519_215607.jpg

Nous dormons dans une petite pension simple et discrète (Ondazul) qui n'est pas celle conseillée par le Routard (aujourd'hui, c'est leur fête !) qui nous est apparue trop "surfaite".
RIMG0063__1__20160519_215525.jpg Demain, nous attaquons l'Algarve.

- page 1 de 7