Claude Et Francoise

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 13 juin 2013

10 Juin

17 ème jour Muhlouse Journée de repos à Muhlouse sous un ciel maussade. Nous sommes installés au camping de l’Ill, dans un bungalow toilé à l’aménagement très sommaire. C’est dommage car il faudrait peu de choses pour le rendre beaucoup plus agréable… P1040948_1.jpg

.

Nous en avons profité ce matin pour nous délester un peu en renvoyant quelques affaires par colis postal en Anjou. La visite de la ville a été rapide, le centre historique étant joli mais peu étendu. P1040954_1.jpg . Thierry et Roselyne, insatiablement avides de culture, sont retournés visiter Muhlouse et sa cathédrale (en travaux, donc rien à voir !) cet après-midi. Le grand sujet de discussion ce soir porte sur les inondations exceptionnelles du Danube. On vient de rencontrer un français qui a dû renoncer à Vienne, après avoir fait de multiples détours. A ce jour, tout est bloqué, sommairement à partir d’Ulm (2ème étape en Allemagne), donc en gros dans 8 jours. Le Danube aura-t-il suffisamment redescendu d’ici là et la partie allemande, essentiellement en chemin de terre, sera-t-elle praticable ? Nous n’avons pas la réponse. Donc, on va avancer et nous jugerons in situ. Inch’Allah !!!

9 Juin

16 ème jour Saint-Maurice-Colombier Muhlouse 70 Kms Nous sommes partis ce matin avec la crainte de la pluie, abondamment tombée pendant la nuit. ,Finalement, la météo nous a épargné et nous avons pu rejoindre Mulhouse sans problème. Le tracé est toujours d’aussi bonne qualité. Nous n’avons qu’à nous concentrer sur notre pédalage et apprécier les paysages. Et de temps en temps, (pour laisser refroidir les pneus !), s’arrêter pour discuter avec les pêcheurs des mérites comparés de la pêche en Loire ou dans le Doubs. P1040944_1.jpg

.

Encore une fois, félicitations aux régions Franche-Comté et Alsace pour la qualité du parcours : revêtement impeccable, signalétique claire, etc…

Demain repos. Nous resterons donc deux nuits à Muhlouse.

8 Juin

15 ème jour Besançon Saint-Maurice-Colombier 74 Kms Le parcours en Franche-Comté est toujours aussi agréable. Le Doubs serpente entre les falaises dans une ambiance bucolique. P1040944_1.jpg . A son image, nous avons cheminé tranquillement le long de ses rives, profitant d’une météo toujours favorable. Ce soir, nous sommes les seuls occupants d’un gîte très confortable dédié aux cyclos.

vendredi 7 juin 2013

7 Juin

14 ème jour Dôle Besançon 69 Kms Journée idéale ! Beau temps et le meilleur parcours depuis le départ à la fois par la beauté de la Vallée du Doubs, la qualité du revêtement, l’efficacité du fléchage, etc… Il a fait tellement beau que même les cygnes ont bronzé. P1040942_1.jpg . Les Sireau en étaient tout ragaillardis. Exif_JPEG_PICTURE .

A l’évidence, la qualité de cette partie de l’Euro 6 est connue car nous n’avons jamais rencontré autant de cyclos. Les hérons en restent pantois. P1040919_1.jpg .

Nous sommes arrivés vers 16 H à Besançon où nous camperons. P1040940_1.jpg

jeudi 6 juin 2013

6 Juin

13 ème jour Seurre Dôle 59 Kms . En se levant ce matin, les moustiques étaient toujours là ! Incompréhensible. 2 Hypothèses : 1) il s’agit de moustiques noctambules qui ne sont pas encore rentrés chez eux. 2) il y a des moustiques du soir et des moustiques du matin… Une étude sociolo-moustiquante s’impose ! Sinon, tout va pour le mieux. Le parcours n’était absolument pas indiqué, sauf, quand cela ne s’impose pas (nous sommes sérieux). Exemple : changements de direction, croisements, agglomérations, etc, aucune indication. Par contre, lorsque vous suivez un canal, sans autre choix que de suivre le chemin (ou de vous jeter dans ledit canal), vous avez un panneau pratiquement tous les kilomètres ! Très utile… Malgré cela, nous nous sommes orientés correctement sauf à une dizaine de kilomètres de Dôle où des locaux nous ont aimablement remis sur le bon chemin. Sinon, il fait chaud et c’est bien agréable. Après un passage par saint Jean de Losne, Exif_JPEG_PICTURE . nous couchons ce soir à Dôle, magnifique petite ville, P1040908_1.jpg . en mobil-home (richement décoré) P1040907_1.jpg .

5 Juin

12 ème jour Saint Bérain-sur-Dheune Seurre 90 Kms Aujourd’hui, tout a bien commencé. Il fait beau, les températures sont beaucoup plus élevées, le vent est modéré. Par ailleurs, la première partie du parcours, environ 40 Kilomètres entre Saint Léger-sur-Dheune et Chalon- sur-Saône est très agréable : Voie réservée aux cyclistes et piétons le long du canal, bon revêtement, des espaces pique-niques entretenus tous les kilomètres, signalisation efficace,… P1040882_1.jpg . A l’inverse, à Chalon-sur-Saône, comme dans la plupart des grandes villes, aucune indication. Si vous n’avez pas un minimum d’informations et le sens de l’orientation, vous êtes incapables de vous en sortir. En fait, la signalisation reprend, en pleine campagne (allez savoir pourquoi !) après Sassenay. Pour l’anecdote, à la mairie de cette commune, personne n’est capable de vous dire où est l’euro vélo 6 (ou Voie Bleue). Donc, pour les cyclos, vous prenez à droite dans le bourg, à hauteur d’un café-restaurant récent (petit parking devant). A environ 1 Kilomètre, vous prenez à droite (c’est droite ou gauche) et 200 mètres après, à gauche. Vous retrouvez le fléchage à cet endroit. Vous êtes toujours sur la commune de Sassenay (cf ci-dessus). Le parcours reste agréable avec de temps en temps quelques reliquats des crues toutes récentes. P1040902_1.jpg . Pour les éviter, Roselyne a préféré prendre le chemin des airs... P1040899_1.jpg . Nous avions prévu d’aller jusqu’à Verdun-sur-le-Doubs. Finalement, les jambes tournant correctement, nous avons décidé de pousser jusqu’à Seurre, soit 20 Kms de plus. Nous devrions ainsi arriver plus tôt à Dôle, demain après-midi et disposer de plus de temps pour visiter la ville. Ce soir nous campons au bord de la Saône. Nous sommes assaillis de toutes parts par les moustiques. A l’évidence, Roselyne a leur préférence, mais nous sommes tous sollicités par ces charmantes bestioles. Chacun fait donc de son mieux pour se protéger. P1040905_1.jpg

                                     Exif_JPEG_PICTURE 

4 Juin

11 ème jour Paray-le-Monial Saint Bérain-sur-Dheune 70 Kms Aujourd’hui, Eole s’est défoulé ! Toute la journée, vent violent de face ou ¾ face et toujours aussi froid. Dommage car le soleil est là et cela commence à se voir sur nos faciès… En partant ce matin, nous avions une incertitude pour notre halte du soir, n’ayant rien trouvé sur internet. Malgré le vent, nous avons donc attaqué assez gaillardement le trajet, ce qui nous a amené à midi à Montceau-les-Mines, où nous avons déjeuné .d’un poulet rôti acheté sur le marché. P1040858_1.jpg . Il ne faut jamais désespérer. A l’occasion d’une pause le long du canal, nous avons fait la connaissance de Philippe, également amateur de Circuits vélos, randonnées pédestres et autres treks. P1040859_1.jpg . Après 5 minutes, Philippe nous avait trouvé un hébergement chez Sylvie, une de ses amies qui, à l’improviste et très cordialement, a accepté de nous recevoir. Une heure après, nous étions installés dans une très jolie chambre d’hôtes. Pour finir la soirée, nous sommes allés dîner chez Chantal, qui tient « le restaurant » de Saint Bérain, sans discontinuer, tous les jours, midi et soir, depuis plus de 35 ans, avec simplicité et convivialité. P1040876_1.jpg P1040877_1.jpg . Ayant fait largement honneur à sa cuisine, le sommeil ne devrait pas être difficile à trouver ce soir, juste le temps de faire notre petit compte rendu quotidien P1040868_1.jpg

3 Juin

10 ème jour Gannay-sur-Loire Paray-le-Monial 65 Kms P1040852_1.jpg . L’option était bonne. Nous avons rejoint Digoin, puis Paray-le-Monial en suivant le canal latéral à la Loire. Les bords du canal sont partiellement aménagés jusqu’à Diou.et contrairement au département de la Nièvre, il y a suffisamment de panneaux pour se diriger. A partir de Diou, on suit le canal jusqu’à Paray-le-Monial sur un revêtement de bonne qualité. P1040854_1.jpg Ceci nous a également fait gagner une bonne quinzaine de kilomètres et quelques côtes que quelques un(e)s parmi nous n’apprécient pas plus que cela… Une journée somme toute tranquille, un peu plus ensoleillée mais toujours avec vent violent, heureusement souvent de ¾ favorable. Aujourd’hui, nous avons quitté la Loire et nous suivons désormais le canal du Centre.

dimanche 2 juin 2013

1er Juin

8 éme jour. Repos à Nevers. Ce matin, visite du Centre historique de Nevers, plutôt intéressant. Cet après-midi, farniente ! Lecture éducative pour Claude. P1040845_1.jpg Découverte (avec force contestations) des mots fléchés par Thierry et parties acharnées de scrabble pour ces dames. P1040847_1.jpg . Un peu d’internet, examen du trajet pour demain, rien de plus pour aujourd’hui !!!

2 Juin

9ème jour Nevers Gannay-sur-Loire 64 Kms Triple zéro au Conseil général de la Nièvre : aucun panneau pour rejoindre Bourbon-Lancy à partir de Nevers. Vous avez donc le choix entre partir à l’aventure sur les chemins indiqués sommairement sur les cartes ou chercher à sécuriser le parcours en prenant les départementales. Aujourd’hui dimanche, on a, le plus souvent, pris l’option des départementales. Pour cette nuit, nous avons trouvé un gite d’étape-camping à Gannay-sur-Loire (Allier), « Domaine du Bourg », tenu par Pierre, un hollandais installé ici depuis 12 ans. Même si nous sommes déçus par la météo (vent et froid), le soleil est plus présent. On a donc pris l’option de passer une deuxième nuit sous la tente. P1040850_1.jpg . Demain, nous prendrons une variante de l’Eurovélo 6, en restant sur les bords du Canal latéral jusqu’à Digoin, ce parcours étant annoncé moins pentu et beaucoup mieux signalé que dans la Nièvre.

samedi 1 juin 2013

31 Mai

7 ème jour La Charité-sur-Loire Nevers 47 Kms Aujourd’hui, après une rapide visite de La Charité-sur-Loire, étape de liaison pour rejoindre Nevers où nous sommes arrivés à 14 H 30. P1040829_1.jpg Nous avons loué un mobil-home assez spacieux afin de pouvoir profiter pleinement demain de notre première journée de repos. Miracle ! Nous avons pu pédaler sans la moindre averse. Par contre, le temps est toujours aussi froid. Nous attendons avec impatience le retour du soleil, promis pour demain. Rien de bien remarquable sur le trajet, si ce n’est le Pont-canal du Guétin. P1040834_1.jpg

jeudi 30 mai 2013

30 Mai

6 ème jour : De Châtillon-sur-Loire à La Charité sur Loire 66 Kms Après une nuit rythmée par des averses à répétition, nous sommes repartis vers 10 H. Malgré l’aide fort aimable de la responsable du camping, nous n’avons pas, à ce moment là, d’hébergement pour ce soir. Les jambes tournent normalement, mais toujours ce problème de pluie et de froid qui agace sérieusement. Par ailleurs, le tracé entre Beaulieu-sur-Loire et Belleville-sur-Loire est infect : terre, trous, boues,… Au sortir du passage, vélos et cyclistes sont bien « crottés »(photo ci-après). P1040813_1.jpg P1040823_1.jpg . . Ce midi, nous nous sommes arrêtés à l’écluse de Bannay pour pique-niquer (photo ci-après). L’éclusier a passé un moment avec nous, narrant avec humour quelques réalisations aberrantes de son administration. P1040817_1.jpg P1040821_1.jpg

A Saint-Thibault (commune de St Satur) un restaurateur sympa (Restaurant Le Bord de Loire 18300 Saint SATUR) a eu la gentillesse d’ouvrir son établissement pour nous permettre de prendre un café et ceci juste au moment où un véritable déluge démarrait. Ouf !!! On l’a échappé belle, même si la pluie ne nous a pas épargné par la suite. Finalement, nous avons trouvé une roulotte au camping de La charité sur Loire. Nous y passerons la nuit après avoir opéré les indispensables opérations de remise en état de nos montures (lavage, essuyage, graissage, etc…).

29 Mai

5ème jour : Darvoy – Châtillon-sur-Loire 78 Kms Hier soir, notre ami Francis a cherché à socialiser notre pensée politique et à annihiler notre sens critique. Pour cela, le fourbe, il nous a abreuvé toute la soirée de vins de qualité, allant jusqu’à sortir un excellent champagne pour nous achever. Si nous avons su résister et garder notre liberté de penser, le réveil n’en a pas moins été tardif ! C’est donc vers 10 H 30, sous un ciel toujours aussi maussade et une température des plus fraîches que nous nous sommes mis en route. Nous avons bien sûr eu droit à nos averses quotidiennes, notamment au moment du pique-nique qui a du se finir sous un vieux pont désaffecté (Photo ci-après).

P1040797_1.jpg

La journée s’est déroulée dans la même tonalité. Des paysages plus ternes que les jours précédents, agrémentés de temps en temps par quelques monuments remarquables, tels que le château de Sully-sur-Loire ou le pont-canal de Briare . Exif_JPEG_PICTURE

Après une bière « chèrement » acquise à la sortie du Pont-canal de Briare, nous sommes arrivés vers 17 H 30 au camping de Châtillon-sur-Loire dans un incroyable nuage de moustiques. Fort heureusement, vers 20 heures, ces ravissantes bestioles sont allées se coucher, ce qui nous permet d’envisager une soirée plus sereine.

mardi 28 mai 2013

28 Mai

4ème Jour : Beaugency-Darvoy : 57 Kms. Aujourd’hui, pour paraphraser un vieil adage, « voyage pluvieux, voyage heureux » ! La pluie a été présente toute la journée. Cela nous a permis de tester nos capes… ainsi que notre « look » incomparable ! P1040773.JPG P1040780_1.jpg P1040781_1.jpg Mais au final, malgré la météo, tout s’est bien passé. A signaler pour les cyclos, une signalétique déficiente quelques kilomètres avant et à la sortie d’Orléans, mais aussi, en positif, un petite sandwicherie sympa, « la Sandwicherie Pont Royal », tout de suite à droite après le pont George V, Quai de Prague. Ce soir, nous socialisons la maison de notre camarade Francis qui a la gentillesse de nous recevoir. P1040785.JPG

27 Mai

3 ème jour : Amboise-Beaugency 83 Kms. Ce matin, les jambes étaient lourdes et la montée du raidillon, d’entrée de jeu, vers le Clos Lucée, n’a rien arrangé. Rajouté à cela, quelques caprices de la Loire, la distance parcourue avant midi a donc été plus courte que prévue. P1040769_1.jpg Heureusement, l’après-midi, un terrain plus favorable et un soleil revenu, ont redonné du tonus à la troupe. P1040770_1.jpg Nous sommes finalement arrivés à l’Auberge de Jeunesse de Beaugency vers 17 Heures, suffisamment tôt pour prendre une petite bière au soleil.

26 Mai

Aujourd’hui, Rivarennes-Amboise : 71 Kms. Nous sommes partis ce matin avec le soleil ce qui rend tout de suite la ballade beaucoup plus agréable, même si la température reste basse. Nous avons suivi tranquillement la levée, rive Sud, jusqu’à Tours, avec une petite halte de principe au château de Villandry. La traversée de Tours est un peu pénible. Les derniers kilomètres pour entrer dans Tours ne sont pas évidents et on peut aisément rater des panneaux d’orientation. Fort heureusement, un cyclo sympa s’est proposé, de lui-même pour nous amener jusqu’au début de l’avenue de Grammont. Merci à lui. Sur l’avenue, qui traverse Tours pour une large part, très peu d’indications. Pour les cyclos qui font la Loire à Vélo, il faut tourner à droite, au bout de l’avenue, avant le pont. Vous prenez la piste cyclable qui est sur le trottoir (c’est une spécialité tourangelle !) à droite jusqu’aux deuxièmes feux de croisement. Là, vous traversez pour prendre la piste cyclable qui bascule côté gauche de la même rue. Vous ne la quittez plus jusqu’à la sortie définitive de Tours. Le reste de la journée s’est déroulé sans problèmes, en dehors de quelques parties de pistes inondées, les rivières étant toutes très hautes. Après un petit café bien mérité (ça monte !!!), à Montlouis, nous sommes arrivés à Amboise vers 16 Heures.

Exif_JPEG_PICTURE

La météo étant favorable, nous décidons de passer notre première nuit sous la tente.

P1040764_1.jpg

Le temps d’un petit scrabble pour les dames, d’un peu de lecture pour Thierry et de la rédaction de ce rapide compte rendu pour moi et nous allons aller nous coucher pour être en pleine forme demain, la prochaine étape devant nous amener à Beaugency (80 Kms).

25 Mai

Bien choisir son Matériel !Bien choisir son matériel !

Aujourd’hui, première étape de Cornillé les caves à Rivarennes, petite commune proche d’Azay-le-Rideau, après 80 kilomètres effectués dans le vent et le froid.

Exif_JPEG_PICTURE Nous avons opté pour une chambre d’hôtes, le temps ne nous incitant pas à monter la tente. Nous attendrons pour cela une météo plus clémente. Nous sommes encore en terrain connu donc pas de surprises particulières, pas d’incidents notables, les jambes tournent, tout se déroule normalement. Demain, direction Villandry, Tours, puis Amboise.

vendredi 10 mai 2013

préparatifs.......... récapitulations !

ça se précise de plus en plus !

ce matin, je suis dans la pharmacie. Il la faut complète et légère à la fois......... dilemme!!!

tout d'abord, les vélos:

vélo de Claude.

Exif_JPEG_PICTURE

Vélo de Françoise.

Exif_JPEG_PICTURE