Claude Et Francoise

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 18 mai 2016

jour 5 mercredi 18 Mai

Nous avons quitté Setubal par le ferry de 9 H 30 (débordés par nos diverses occupations, on a raté celui de 8 H 30 )...

Nous avons engagé la descente de la presqu'île de Troia et poursuivi tout le long de la côte au milieu des pins, des eucalyptus et chênes lièges.
RIMG0016_20160518_215743.jpg
Les cigognes et les rizières en moins, on se serait cru dans les Landes.
RIMG0009__1__20160518_215607.jpg
RIMG0014__1__20160518_215707.jpg

Vers la fin, la route s'est un peu compliqué. Notre objectif était la ville de Sines, qui est aussi un port important au bout du cap du même nom. Gros problème pour des cyclistes : l'accès ne peut se faire que par diverses autoroutes ! Après beaucoup de tergiversations, nous avons décidé d'emprunter une toute nouvelle autoroute pour faire les 17 derniers kilomètres de notre trajet. A notre décharge, même si le panneau d'interdiction aux cyclistes était bien installé, ceux indiquant qu'on entrait sur une autoroute étaient partiellement cachés et la voie de gauche interdite d'accès par des plots. On en a donc conclu que ce ne serait une autoroute que dans quelques jours et "hardi petit", on a fait les 17 kilomètres, sur la voie de gauche qui plus est ! Ce qui est d'ailleurs normal car on roulait très vite... Peur du gendarme? Une fois arrivés à hauteur de Sines, nouvelle galère! A notre grande surprise, alors que nous sommes toujours sur l'autoroute, une belle piste cyclable nous apparaît dont on n'a pas bien compris la raison d'être. Néanmoins respectueux et rassurés nous la prenons. Sauf qu'elle nous a fait faire tout le tour de la ville sans jamais pouvoir y pénétrer ! Après moultes tentatives, on a fini par accéder à la ville !!! Imaginez un port avec un gros trafic de containeurs, ceinturé par des usines et stockages de produits chimiques et gazeux... Pas très attirant, malgré sa vieille ville (petite) et la statue de l'enfant du pays Vasco de Gama.
RIMG0028_20160518_215931.jpg

Donc, amis cyclos, ne vous échinez pas à venir à Sines ! Trop compliqué pour un intérêt moyen. Au final, on a parcouru 77 kilomètres et tout s'est bien terminé avec un plat portugais traditionnel à base de poissons et de riz.
RIMG0045__1__20160518_220110.jpg

Pour finir, on a tous entendu parler des stigmates de Jésus. Sachez que les cyclistes en ont également et nous on peut le prouver !
RIMG0026_20160518_215910.jpg

mardi 17 mai 2016

jour 4 mardi 17 Mai

RIMG0048_20160517_194303.jpg
Départ en fanfare ce matin. Pour repartir de Sesimbra, il fallait remonter sur les crêtes. 4 kilomètres de montée avec des pentes oscillant la plupart du temps entre 12 et 20%. La fée électrique de Françoise a été fortement mise à contribution et mes cuisses ont "couine".... Pour les initiés, sur un 25/30, à certains moments, ma vitesse variait de 4 à 8 kms /H.
RIMG0049_20160517_194245.jpg

Puis, toujours sous le soleil, nous sommes partis en direction de Setubal en empruntant la route touristique du parc de la Serra da Arrebida.
RIMG0052_20160517_204716.jpg

La route est magnifique, sinuant à  l'intérieur du parc, entre mer et montagne.  Par contre, c'est une succession de côtes qui finissent par user.

Initialement, nous avions prévu de prendre le ferry et de poursuivre le long de la côte en direction de Sines. Mais, cela représentait 70 kms de plus, ce que la batterie du vélo de Françoise ne pouvait sans doute pas assurer compte tenu du dénivelé réalisé jusqu'à Setubal. Et, aucune certitude de trouver un arrêt avec branchement électrique entre les deux, la région étant peu habitée.

RIMG0066_20160517_194028.jpg

Nous avons donc décidé de nous arrêter à Setubal après 37 kilomètres. Pour ceux que cela intéresse, nous avons trouvé un petit hôtel (hôtel Bocage ) très propre et à un prix raisonnable, dans la vieille ville. A priori, pas où peu de B&B dans Setubal, la dernière ayant fermé cet hiver.
RIMG0056_20160517_194142.jpg

Setubal est une ville avec une activité économique importante. Pour le tourisme, peu d'intérêt en dehors de la vieille ville sauf bien sûr les plages à l'ouest en direction du parc de Arrebida.
RIMG0053_20160517_204750.jpg
RIMG0060_20160517_194103.jpg

Ce soir dîner en ville accompagné d'un vin local... Ce n'est peut être pas très sportif mais il est important de découvrir les produits locaux...

lundi 16 mai 2016

jour 3 lundi 16 Mai

Véritable départ de notre périple ce matin. Le temps de retouner chez Denis et Corinne et de nous équiper, nous sommes partis vers 10 H 30 en direction de l'embarcadère de Belem. Même si notre attelage a semblé surprendre quelques" Lisboetes", tout s'est bien passé et, à 11h30, nous embarquions sous un beau soleil, en direction de Trafaria. RIMG0014_20160517_080234.jpg

Après 64 kms, quelques côtes, un détour de 20 kms et les premiers coups de soleil, nous sommes arrivés à Sesimbra, petite cité agréable, à la fois balnéaire et port de pêche. RIMG0043_20160517_080059.jpg

azulejos

Tout s'est bien passé et Françoise a particulièrement apprécié son nouveau vélo dans les côtes, rassurée en outre par sa bonne autonomie. Ce soir, on expérimente les chambres d'hôtes, la cuisine, la bière (et le vin !) portugais...

jour 2 dimanche 15 Mai

Après une longue route de près de 11 heures, nous sommes arrivés à Lisbonne vers 17 H, heure locale. La circulation dans Lisbonne étant bien perturbée par les festivités organisées pour fêter le nouveau titre de champion du Benfica, nous avons pris l'option d'aller directement chez Denis et Corinne pour y laisser notre voiture et tout notre matériel, vélos compris. On les remercie très sincèrement pour leur aide sans laquelle les choses auraient été beaucoup plus compliquées. Après un dîner des plus agréables au cours duquel bien évidemment nous avons refait le monde et surtout longuement analysé les vertus des plats et vins portugais, nous avons regagné notre hôtel à pied en nous faufilant à travers la foule des supporters du Benfica. Demain matin, nous devrons faire le chemin inverse pour récupèrer nos montures.

jour 1 samedi 14 Mai

Après 2 reports successifs, cette fois nous partons enfin en direction du Portugal. Ce sera l'occasion de nous rappeler notre premier passage il y a plus de 40 ans qui nous avait laissé d'excellents souvenirs. Ce sera également l'occasion pour Françoise de tester son nouveau vélo à assistance électrique. Ce soir nous dormons à Serres Sainte Marie chez Bastien, Caro, Matteo et Chloe. Nous avons pris l'option d'aller jusqu'à Lisbonne pour y laisser notre voiture et faire une boucle partant vers l'Algarve avant de remonter à l'intérieur vers Evora et l'Alentejo.

dimanche 3 août 2014

Épilogue

3 Août. Il est temps de mettre fin au récit de notre périple irlandais. En résumé, tout s'est bien passé. L'Irlande est un pays magnifique et les irlandais sont extrêmement accueillants et chaleureux. Donc, n'hésitez pas à opter pour "une ballade irlandaise". Par contre, si vous n'aimez pas la bruine, le vent, les côtes, alors peut être faut il choisir un autre moyen de transport que... le vélo. Pour ce qui nous concerne, nous ne regrettons pas cette option car cela reste un des moyens les plus efficaces pour découvrir le coeur d'un pays, ses traditions, le mode de vie de ses habitants. A chacun son choix en fonction de ses objectifs...

mercredi 30 juillet 2014

Irlande 33 ème Jour

30 Juillet. C'est fini !!! Partis ce matin de Wexford, nous sommes arrivés à Rosselaire Harbour un peu avant midi. La visite de la " ville" est vite exécutée.
23093-1.jpg

Ensuite, il faut trainer en attendant l'embarquement.

La grosse bête nous a engloutis vers 15 Heures.
23085-1.jpg

Une heure plus tard, dernière provocation irlandaise, nous levions l'ancre sous le soleil.
23096-1.jpg

Nous reviendrons pour l'épilogue de ce voyage dans quelques jours, le temps de mettre de l'ordre dans nos souvenirs.

mardi 29 juillet 2014

Irlande 32 ème Jour

29 juillet. Nous avons poursuivi tranquillement notre cheminement le long de la côte. Les conditions sont sensiblement identiques aux 2 jours précédents que ce soit pour les paysages ou pour la route.
22230-1.jpg

A noter qu'on rencontre parfois des touristes originaux. Celui-ci avait élu domicile dans le cimetière du village. Le gardien mécontent lui a intimé de partir sous peine de poursuites. Le touriste s'est finalement exécuté en trainant des pieds (et du ventre) et en ronchonnant...
22228-1.jpg

Après 45 kms, nous sommes arrivés à Wexford où nous passerons notre dernière nuit irlandaise. C'est un petit port qui allie pêche et tourisme.
22232-1.jpg
22247-1.jpg
Pour ne pas déroger à la règle, nous sommes allés diner au Pub où nous avons partagé nos dernières pintes (...peut être..!!!).
22238-1.jpg

lundi 28 juillet 2014

Irlande 31 ème Jour

28 Juillet. Depuis 2 jours, on suit la "Road Coast". C'est une petite route qui longe au plus près la mer. Elle présente l'avantage d'être peu fréquentée, quasiment sans camions.
20567-2.jpg

En contrepartie, elle est très étroite et son revêtement est "sportif". Mais, nos vélos commencent à être habitués...
20575-1.jpg

On est, à la fois, en bord de mer et en pleine campagne. Contrairement à la France, la spéculation immobilière n'a pas encore impacté le paysage. Quelques fermes, quelques maisons de vacances et, de temps en temps, de grandes résidences de Mobil Homes...

Ce soir, nous sommes à Courtown Harbour. C'est un tout petit port situé en dehors des axes principaux. De ce fait, il est quasi exclusivement fréquenté par des locaux.
20582-1.jpg

Il y a malgré tout beaucoup d'animations. Cette semaine, c'est un concours de peintures et autres aquarelles.
20589-1.jpg
20594-1.jpg

Madame Françoise, dont le talent est connu bien au delà des frontières de Cornille , est même invitée à s'inscrire l'année prochaine...

dimanche 27 juillet 2014

Irlande 30 ème Jour

27 Juillet. Ne sachant pas comment la sortie de Dublin allait se passer, nous sommes partis de bonne heure. Finalement, tout s'est bien déroulé. Aucun problème d'orientation et une route très calme, nos amis irlandais se remettant lentement de leurs libations de la veille. Nous avons rapidement rejoint des petites routes qui longent la côte de la mer d'Irlande, en direction du Suld.
18999-1.jpg
Nous retrouvons une partie des paysages de notre arrivée, avec des petites routes étroites, encadrées par la végétation et agrémentées de quelques côtes.
19012-1.jpg

Après 51 kms, nous sommes arrivés à Wicklow, petit port profitant de sa proximité avec Dublin.
19017-1.jpg
19025-1.jpg

C'est une ville sans grand caractère mais agréable. Les gens passent leurs journées, indifféremment, à la plage ou à la pêche, dont celle, très particulière, de la pêche aux crabes avec des morceaux de poulets attachés à une ficelle !
19022-2.jpg

samedi 26 juillet 2014

Irlande 29 eme Jour

26 Juillet. Hier soir, nous sommes allés comme prévu écouter de la musique dans le quartier de Temple Bar. Les rues sont bondées, les gens discutant indifféremment dans la rue ou dans les Pubs mais obligatoirement avec une pinte de bière à la main.
Dublin
Dublin
Pour la musique, pas de problème. Il y a des musiciens partout, dans les rues ou dans les bars. L'ambiance est chaude...
Dublin
Bref, pas de raison de s'ennuyer le soir à Dublin ! Ce matin, nous avons repris notre découverte de Dublin et de ses quartiers rive nord.
Dublin

Commençant par la culture (cela donne bonne conscience), nous nous sommes rendus à la Hugh Lane Gallery qui présente (toujours gratuitement) une collection d'art moderne. La visite se déroulait gentiment, dans une ambiance feutrée. C'est alors que nous avons connu un moment privilégié. A un moment, un jeune homme d'origine asiatique, simplement habillé d'un polo, d'un pantalon de toiles avec des baskets aux pieds, s'est approché d'un piano présent dans le hall. Et la, dès qu'il a commencé à jouer, tout s'est arrêté. Impressionné par sa virtuosité et la sensibilité de son interprétation, les visiteurs présents ont interrompu leur visite et on s'est tous regroupés pour écouter dans un silence religieux ce concert improbable. Le plaisir a duré environ une heure, puis le garçon a tranquillement refermé le piano, salué les gens en toute simplicité avant de repartir. Renseignements pris, on venait d'assister à la répétition impromptue d'Archie Chen, pianiste virtuose qui sillonne le monde, de concerts en concerts depuis l'âge de 11 ans. Il est désormais installé à Dublin qui accueille, à partir de demain, la semaine internationale du piano. Après ce temps fort, nous avons repris notre vagabondage dans Dublin, passant des marchés traditionnels aux rues les plus commerçantes.
Dublin
Demain matin, nous quitterons Dublin avec un ressenti très favorable.

vendredi 25 juillet 2014

Irlande 28 ème Jour

25 Juillet. Aujourd'hui, nous somme allés à la découverte desaquartiers de la rive Sud. Après le Trinity Collège, nous avons enchaîné avec la National Gallery qui présente une double exposition de peintres irlandais d'un côté et divers peintres européens de l'autre. A noter que la plupart des musées sont gratuits. Peut être qu'ils n'ont pas à payer un ministre de la culture et quelques dizaines de conseillers en tout genre... Puis, nous avons traversé le parc de Saint Stephen Green, envahi par les "dublinois" qui viennent notamment y faire leur pose de midi afin de profiter du soleil.
Dublin

Nous avons ensuite vagabonde entre Portobello, Old City ( sans doute le plus typique) et Temple Bar.
Dublin
Dublin

Comme toute ville traversée par une rivière, il est très facile de se repérer.
Dublin

La ville est très animée et pleine de touristes de toutes nationalités. A l'évidence, Dublin est une destination à la mode. Et comme les irlandais ont l'intelligence d'être sympas et accueillants ( et oui, chers francais, cela compte...), il n'y a pas de fausses notes. Ce soir, nous irons sans doute écouter un peu de zizique.

jeudi 24 juillet 2014

Irlande 27 ème Jour

24 Juillet. Nous sommes arrivés à Dublin après 51 kms de route facile mais, bien sûr, de plus en plus fréquentée au fur et à mesure de notre avancée. On a commencé par un petit brunch champêtre le long du Royal Canal (Royal, peut être. Pollué, sûrement).
15329-1.jpg

Ici, les B&B sont en réalité des hôtels. Dans notre rue, très proche du centre ville, ils sont "à la queue leu leu".(ortographe à vérifier...).
Dublin

Nous avons fait notre première petite promenade de découverte, sous le soleil.
Dublin Ce qui nous a donné soif et servi de prétexte pour comparer les mérites respectifs des bières locales.
Dublin

A priori, Madame les a appréciées...
Dublin

Le centre ville a l'air agréable.

On vous en dira plus demain.

mercredi 23 juillet 2014

Irlande 26 ème Jour.

23 Juillet. La région de Slane abonde en châteaux et divers sites historiques.
slane

Lorsqu'on se déplace à vélo, il faut faire des choix. On a donc opté pour une visite des sites archéologiques de Newgrange et Knowth, situés à une douzaine de kilomètres de notre hébergement. L'ensemble regroupe une quarantaine de tumulus datant de 3000 à 3500 ans avant JC. Il s'agit de tombes à couloir. Trois sont absolument gigantesques ( Newgrange, la plus connue, Knowth et Dowth).
14681-1.jpg

Elles sont entourées de plus petits tombeaux, certains éparpillés dans la nature, au milieu des champs.
14680-1.jpg

Les mégalithes disposés autour des tombes sont majoritairement sculptés.
14682-1.jpg

Il s'agirait des plus grands tumulus de ce type recensés dans le monde. Tout comme les Pyramides ( Gizeh est à peu près de la même époque), on peut pénétrer à l'intérieur.
14665-1.jpg Il y aurait encore beaucoup à dire mais notre page culture va en rester là. Donc, à vos livres d'Histoire et vos Pc si vous en voulez plus. Pour le reste de la journée, comme prévu, Tour de France commenté en gaélique ( ils vont beaucoup plus vite !), très léger décrassage des montures, et relaxation... Une précision météorologique. Nous sommes restés en tea shirt toute la journée. Comme quoi...

mardi 22 juillet 2014

Irlande 25 ème Jour

22 Juillet. Vive les vacances !
Après 35 kms pédalés sans difficultés majeures, nous nous sommes arrêtés dans une sorte de grande ferme auberge.
slane

Pour un coût raisonnable, on dispose d'un petit cottage, avec tous les équipements nécessaires pour survivre.
slane

On y est tellement bien, qu'on a décidé de rester 2 nuits.

slane

Cela tombe bien car nous sommes à Slane, petit village de la vallée de la Boyne River, haut lieu historique de l'Irlande (à vos livres d'Histoire. Voir 5000 ans avant JC et 17 ème siècle).

Comme la météo est plus favorable (on a même mangé dehors ce midi).
slane

Demain tourisme à l'ordre du jour, remise à niveau des équipements ;

et repos devant le Tour de France commenté en...gaélique. On comprend tout !

lundi 21 juillet 2014

Irlande 24 ème Jour

21 Juillet. Et non ! Hier soir nous n'avons pas mangé dans le restaurant vert. C'était notre B&B (pas terrible). En fait, 2 Français (nous), en Irlande, sont allés manger une pizza Italienne, dans un Take Away Mexicano/Apache, géré par des Indiens du Bengale. Comme quoi, la cuisine est universelle !!!

Sinon, nous avons parcouru 48 kms pour rejoindre Kingscourt, petite ville à l'extrémité du Comté de Cavan. L'environnement a vraiment changé. On est dans le bocage, assez comparable aux nôtres.
13500-1.jpg

Une remarque: depuis notre arrivée, on est surpris par la dimension et l'aspect cossu des maisons, particulièrement en campagne.
13498-1.jpg

A notre arrivée à Kingscourt, on est passé au Pub pour se "désaltérer". En plein après midi, l'ambiance était au top, y compris sur le trottoir. Nos compagnons avaient parfois un peu de mal à parler.... Sans doute, la chaleur...
13503-1.jpg

Notre B&B de ce soir, chez Sheila, est bien agréable.
cez Sheila

dimanche 20 juillet 2014

Irlande 23 ème Jour

12927-1.jpg20 Juillet.

Avant de partir ce matin, Betty nous a fait une démonstration avec son magnifique vélo acheté précisément 14 £ il y a plusieurs dizaine d'années (nous n'avons pas demandé combien...)..

Notre étape d'aujourd'hui était très courte afin de rejoindre Cavan (retour en Irlande) à 30 kms. Les jambes ont apprécié. C'est une petite ville très calme, surtout le dimanche. Quelques personnes à la sortie de la messe.
eglise de cavan

Des petites rues agréables et fleuries pour se promener...
Cavan
Cavan

Ce soir, devinez où on mange...
B&B Cavan

samedi 19 juillet 2014

Irlande 22 ème Jour

19 Juillet. On a poursuivi notre périple en Irlande du Nord en traversant le comté du Fermanagh. La région est fortement impactée par une multitude de lacs, enchevêtrés entre les terres, s'étendant du Nord au Sud sur près de 100 kms. Bateaux, canoës et pêcheurs sont omniprésents.
12274-1.jpg
12264-1.jpg

La capitale du Comté, Enniskillen, est une petite ville agréable entourée d'eau.
12257-1.jpg

Sans vent et avec un parcours raisonnablement pentu, la journée cyclopedique s'est beaucoup mieux passée même si on a, comme hier, parcouru 70 kms. Une anecdote à ce sujet. Exceptionnellement, nous avions réservé deux nuits à l'avance des B&B car le week-end tout est complet. Pour déterminer nos points de chute, nous avions fait une prévision de parcours avec des distances modestes de l'ordre de 45 kms en se basant sur les kilométrages de notre carte Michelin. Grave erreur ! Les distances en Irlande du Nord sont indiquées en miles (kms en Irlande). Nos trajets se sont donc trouvés rallongés de quelques 1,6 fois !!! Ce soir on est à Derrylin chez Betty. Son accueil chaleureux, tout en simplicité, est très agréable.
12278-1.jpg
%

vendredi 18 juillet 2014

Irlande 21 ème Jour

18 Juillet. On a souffert !!! Sur les 70 Kms parcourus pour relier Letterkenny a O'Magh (prononcer oma)(Irlande du Nord), une cinquantaine l'ont été avec un fort vent de face. Ajoutez à cela quelques bonnes bosses et vous comprendrez aisément que ce soir nos cuisses "couinent". Nous avons emprunté diverses (très) petites routes de campagnes à la grande surprise des vaches locales qui se demandaient ce qu'on venait faire par là.
vavhes noires

Les paysages ont changé. Les tourbières sont derrière nous. Désormais, nous sommes dans un bocage qui pourrait rappeler celui du Nord Deux-Sèvres en multipliant les hauteurs par 3 ou 4.
11763-1.jpg

jeudi 17 juillet 2014

Irlande 20 ème Jour

17 Juillet. Journée agréable, assez souvent ensoleillée. Nous avons traversé les Monts du Donegal en diagonal afin de rejoindre Letterkenny, située sur la côte nord de l'Irlande.
10453-1.jpg

La région est peu habitée et nous avons pu rouler assez tranquillement en admirant les paysages et scènes qui se présentaient à nous : moutons en pâtures, champs de collectes de tourbe, etc...
10448-1.jpg
tourbières

Pour être précis, l'expression "rouler tranquillement" est assez tendancieuse. Car la fatigue commence à se faire sentir et les cuisses souffrent pendant les montées toujours aussi nombreuses.
10454-1.jpg

Dans ce cas, une seule solution : "le moulin" et la patience, partant du principe que si on monte, on finira bien par redescendre...
10450-1.jpg

- page 2 de 7 -