18 ème jour Muhlouse Bad Säckingen (Allemagne) 85 Kms Journée intéressante et variée avec quelques informations pratiques pour les amis cyclos. Nous sommes partis à 9 H de Muhlouse avec une météo plutôt clémente. 1ère info pour les cyclos : à la sortie de la ville, tout de suite après un passage sous un pont, le fléchage vous fait quitter les rives du canal pour reprendre une route très fréquentée et dangereuse pendant environ 5 Kms. N’en faites rien. En fait, vous continuez le long du canal. Le chemin n’est pas bitumé mais il est très praticable (terre et gravier). Vous sortez juste avant le 3ème pont, en remontant sur la droite. Pour vous repérer, arrivé à la hauteur du pont, vous avez un restaurant chinois sur votre gauche. Vous prenez la voie cyclable à droite sur 200 Mètres et aux feux de croisement vous retrouvez sur la gauche le fléchage de l’euro vélo. Ensuite, c’est simple jusqu’à Bâle que l’on rejoint par la passerelle des 3 pays. Une fois arrivé sur l’autre rive, c’est plus compliqué. Ce qui nous a valu de servir de poisson pilote à 2 autres groupes de cyclos, un peu perdus. P1040975_1.jpg .. Nous avons franchi le Rhin pour visiter la vieille ville de Bâle, très jolie (et pentue). P1040982_1.jpg . Nous l’avons traversé à nouveau pour le remonter côté allemand, réputé plus plat et plus roulant (et accessoirement moins onéreux). Bien lancés, nous avons poussé nos vélos jusqu’à Bad Säckingen, jolie petite ville sur le Rhin. P1040992_1.jpg . C’est alors que nous avons eu la désagréable surprise d’apprendre qu’il n’y avait pas de terrain de camping et plus aucune place en Hôtel ou Pension. Et là, miracle suisse digne du coup de la pomme du père Guillaume (Tell bien sûr), on nous parle d’un camping à la ferme sur les hauteurs (petites, les hauteurs) de la ville. Bien orientés par des ambassadrices de la papauté qui, je ne sais pourquoi, voulaient absolument nous parler en italien, nous arrivons à la ferme. P1050010_1.jpg . Et la, belle surprise : l’accueil est agréable et on nous propose de dormir dans un espace aménagé avec des litières en paille. C’est une pratique originale qui se développe depuis quelques temps en Suisse et en Allemagne. Peu désireux de monter la tente, on a sauté sur l’occasion, d’autant plus facilement que le coût est modeste (7 €/ pers.). On est très heureux, d’autant plus que les installations sont complètes (sanitaires, cuisine, grands espaces, etc…). On peut en outre acheter sur place des produits locaux de qualité et peu chers. P1050021_1.jpg .

Pour les cyclos qui seraient intéressés, les coordonnées de la ferme : IseleHof à Bad Säckingen Tel. 07761/58115. Nous recommandons l’adresse.

Quelques temps après, nous avons été rejoints par 2 sarthois (père et fils) à qui nous avions déjà servi de guide dès Muhlouse puis à Bâle.