46 ème jour Bilje Vukovar 54 Kms Toute la journée, les réminiscences de la guerre Serbo-croate nous ont accompagné. - Osijek, capitale de la région : 130 000 habitants avant la guerre, 2 000 victimes civiles, 115 000 habitants aujourd’hui. La ville a dû être totalement reconstruite. - Vukovar : 30 000 habitants, 2 000 victimes civiles, dont plusieurs centaines à l’occasion d’un massacre organisé, les victimes étant retrouvées dans un charnier plusieurs années après. Vukovar est malheureusement désormais mondialement connue en raison des atrocités commises par les serbes. La ville a été complètement détruite. Lorsque vous arrivez, vous voyez alternativement les immeubles neufs et modernes édifiés depuis la fin de la guerre, et au milieu de ceux-ci, les vestiges de la guerre, avec des immeubles en ruines, les façades criblées des impacts des obus et des balles. Exif_JPEG_PICTURE P1050514_1.jpgExif_JPEG_PICTURE . On l’a déjà dit pour Mauthausen. On n’arrive pas à comprendre comment quelques illuminés névrosés, qu’ils s’appellent Hitler, Staline, Pol Pot ou Milosevic (et bien d’autres hélas !), arrivent à entraîner leurs peuples dans de telles folies… Tout cela a pesé un peu sur l’ambiance de la journée. Mais, heureusement, l’ami Thierry, fin tacticien, a fait le nécessaire pour que son anniversaire « tombe » aujourd’hui. On a donc remis les choses en place immédiatement en allant dîner de quelques poissons du Danube accompagnés d’un rosé croate tout à fait acceptable. P1050525_1.jpg Exif_JPEG_PICTURE .