26 Juillet. Hier soir, nous sommes allés comme prévu écouter de la musique dans le quartier de Temple Bar. Les rues sont bondées, les gens discutant indifféremment dans la rue ou dans les Pubs mais obligatoirement avec une pinte de bière à la main.
Dublin
Dublin
Pour la musique, pas de problème. Il y a des musiciens partout, dans les rues ou dans les bars. L'ambiance est chaude...
Dublin
Bref, pas de raison de s'ennuyer le soir à Dublin ! Ce matin, nous avons repris notre découverte de Dublin et de ses quartiers rive nord.
Dublin

Commençant par la culture (cela donne bonne conscience), nous nous sommes rendus à la Hugh Lane Gallery qui présente (toujours gratuitement) une collection d'art moderne. La visite se déroulait gentiment, dans une ambiance feutrée. C'est alors que nous avons connu un moment privilégié. A un moment, un jeune homme d'origine asiatique, simplement habillé d'un polo, d'un pantalon de toiles avec des baskets aux pieds, s'est approché d'un piano présent dans le hall. Et la, dès qu'il a commencé à jouer, tout s'est arrêté. Impressionné par sa virtuosité et la sensibilité de son interprétation, les visiteurs présents ont interrompu leur visite et on s'est tous regroupés pour écouter dans un silence religieux ce concert improbable. Le plaisir a duré environ une heure, puis le garçon a tranquillement refermé le piano, salué les gens en toute simplicité avant de repartir. Renseignements pris, on venait d'assister à la répétition impromptue d'Archie Chen, pianiste virtuose qui sillonne le monde, de concerts en concerts depuis l'âge de 11 ans. Il est désormais installé à Dublin qui accueille, à partir de demain, la semaine internationale du piano. Après ce temps fort, nous avons repris notre vagabondage dans Dublin, passant des marchés traditionnels aux rues les plus commerçantes.
Dublin
Demain matin, nous quitterons Dublin avec un ressenti très favorable.