RIMG0048_20160517_194303.jpg
Départ en fanfare ce matin. Pour repartir de Sesimbra, il fallait remonter sur les crêtes. 4 kilomètres de montée avec des pentes oscillant la plupart du temps entre 12 et 20%. La fée électrique de Françoise a été fortement mise à contribution et mes cuisses ont "couine".... Pour les initiés, sur un 25/30, à certains moments, ma vitesse variait de 4 à 8 kms /H.
RIMG0049_20160517_194245.jpg

Puis, toujours sous le soleil, nous sommes partis en direction de Setubal en empruntant la route touristique du parc de la Serra da Arrebida.
RIMG0052_20160517_204716.jpg

La route est magnifique, sinuant à  l'intérieur du parc, entre mer et montagne.  Par contre, c'est une succession de côtes qui finissent par user.

Initialement, nous avions prévu de prendre le ferry et de poursuivre le long de la côte en direction de Sines. Mais, cela représentait 70 kms de plus, ce que la batterie du vélo de Françoise ne pouvait sans doute pas assurer compte tenu du dénivelé réalisé jusqu'à Setubal. Et, aucune certitude de trouver un arrêt avec branchement électrique entre les deux, la région étant peu habitée.

RIMG0066_20160517_194028.jpg

Nous avons donc décidé de nous arrêter à Setubal après 37 kilomètres. Pour ceux que cela intéresse, nous avons trouvé un petit hôtel (hôtel Bocage ) très propre et à un prix raisonnable, dans la vieille ville. A priori, pas où peu de B&B dans Setubal, la dernière ayant fermé cet hiver.
RIMG0056_20160517_194142.jpg

Setubal est une ville avec une activité économique importante. Pour le tourisme, peu d'intérêt en dehors de la vieille ville sauf bien sûr les plages à l'ouest en direction du parc de Arrebida.
RIMG0053_20160517_204750.jpg
RIMG0060_20160517_194103.jpg

Ce soir dîner en ville accompagné d'un vin local... Ce n'est peut être pas très sportif mais il est important de découvrir les produits locaux...