Partis vers 9 heures, toujours sous un chaud soleil, nous avons pédalé tranquillement pendant une trentaine de kilomètres parmi les vignobles. Arrivés à Redondo, première alerte avec un "raidar "à 15-16 % m'obligeant à utiliser le 25/30. Et tout de suite derrière, la Serra de Ossa est apparue. Pas prévue au programme celle la !
RIMG0496_20160602_190206.jpg

Pas très haute (650 mètres ), mais à monter en 4 à 5 kilomètres, donc une moyenne de 10 % minimum. Pendant que Madame s'envole, Monsieur, suant à grosses gouttes, prend son mal en patience et monte à une vitesse oscillant entre 6 et 12 kilomètres/heure. Mais, on finit par y parvenir. En haut du col, après un échange avec des cyclistes brésiliens et portugais qui allaient en sens inverse (jeunes et sans bagages: petits joueurs...), nos destriers se sont reposés et nous également.
RIMG0501_20160602_190234.jpg
RIMG0503_20160602_190251.jpg

Ce soir, après 55 kilomètre , nous faisons étape à Estremoz.
RIMG0527_20160602_190408.jpg

C'est une ville doublement fortifiée : une première enceinte autour de la ville basse (façon de dire car il faut quand même y grimper ), puis une deuxième autour de la vielle place forte qui domine toute la vallée. Beaucoup de bâtiments et même une partie des pavés des rues sont en marbre blanc , une importante carrière d'extraction se trouvant à la sortie de la ville.
RIMG0504_20160602_190306.jpg
RIMG0512_20160602_190324.jpg